Tant que nous aurons la vie dans les yeux...dixit coutechève lavoie aupont.

Publié le par pages d'Haiti

 

 

 

Absence

 

sur la table mon amour

ce soir nous regarderons trinquer

les verres de l’absence

 

l’odeur suffocante de la poésie dessine

des paysages colorés par l’alcool pur des étoiles blessées

quand nos aboiements  courent après la nuit

 

dans la promptitude des vols sécants

et dans la préhéminence des souvenirs vieux

que nous guettions avec des rêves prématurés

 

les flammes jaunissent avec la tiédeur de nos regards

imbibés de spasmes nocturnes

et retombent sur nos larmes lourdes de sang

 

sur la table mon amour

ensemble nous regarderons mourir

le temps des inquiétudes marâtres

 

veux-tu que nos déboires quotidiens se mêlent à la dérive ?

mon amour

ensemble nous regarderons vieillir l’amour

tant que nous aurons la vie dans les yeux. 

 

 

 

À personne

                                                            

                                                                                                à James Noel

 

si tu lis ce poème

ne le dis à personne

si le verbe devient aussi lourd

qu’un regard au milieu des halos

dis-leur tout simplement que Port-au-Prince passait

comme par hasard

et pareusseusement nous avons fait route ensemble

 

 

ne le dis à personne

si tu te souviens des enfants plantés

comme le cactus

autour des maisons en terre cuite

ou tissés en tresses de natte autour de la Momance

 

ne le dis à personne

si le lampadaire dans mon poème est un perlier d’encre

pour les saintes têtues

des oraisons pour la récolte

quand la terre est une femme qui avorte

 

 

dis-leur tout simplement que l’à d’yeux dans mon poème

est une femme blessée à coups de vivre

quand la joie s’en va comme un félin

 

dis-leur tout simplement

que c’est le cri isocèle de l’espace

qui blesse

et non les périmètres du doute

 

Commenter cet article

max noncent 24/08/2016 19:55

Vous êtes trop fort j'admire vos poésies good job mon frere vous pouvez remplacer l'honorable Franck Étienne ds ses oeuvres